Observatoire Santé

L'actualité dans l'univers de la santé

Le tympan est une membrane fine qui sépare l’oreille externe et l’oreille moyenne. Il peut parfois arriver que le tympan ait un trou ou une déchirure, cela peut par exemple être dû soit à un traumatisme ou soit à une otite. Cette perforation tympanique est diagnostiquée grâce à un otoscope, des optiques d’oreille ou un microscope otologique.

À quoi est due la perforation tympanique ?

La perforation tympanique peut être la conséquence de plusieurs cas :

  • tout d’abord le tympan peut être endommagé à cause de plusieurs épisodes d’otites, le pus qui se trouve derrière le tympan fait pression sur celui-ci, le tympan céde et le pus finit par couler à travers le trou.
  • cette perforation peut être également la conséquence d’un traumatisme créé par un objet qui va être trop enfoncé à l’intérieur de l’oreille et va alors percé le tympan, comme par exemple un coton-tige.
  • enfin la perforation peut avoir lieu à cause d’une pression trop forte sur le tympan, comme lors de plongées sous-marines, de voyages en avion, d’une claque sur l’oreille, etc.

Les conséquences d’une perforation tympanique

Un tympan perforé peut entraîner une baisse d’audition, cela dépend de la taille du trou au niveau du tympan. Par exemple, pour un tympan qui est détruit à plus de deux tiers, la personne peut perdre jusqu’à 20 à 30 décibels. Pour connaître l’importance de la baisse auditive, un audiogramme est effectué par le médecin.
Suite à une perforation tympanique certaines personnes peuvent être victimes d’acouphènes ou d’écoulements de pus par l’oreille.
D’autres symptômes plus rares peuvent survenir tels que : des douleurs au niveau de l’oreille, des écoulements de sang, des maux de tête, etc.

Peut-on guérir d’une perforation tympanique ?

Lorsque la perforation est récente et n’est pas très grande de taille, le tympan va cicatriser et se refermer en quelques mois. Le suivi d’un médecin ORL reste tout de même indispensable afin que ce dernier puisse diagnostiquer le cas en question en détail.
Si le trou au niveau du tympan persiste ou qu’une complication apparaît, une chirurgie peut avoir lieu afin de le refermer. Cette opération est appelée tympanoplastie ou myringoplastie et est effectuée sous une anesthésie générale. On peut donc guérir d’une perforation tympanique même si celle-ci est importante.

Quelques conseils pour éviter la perforation tympanique

bouchons anti bruit (crédit photo LaCarteMusique.fr)
bouchons anti bruit (crédit photo LaCarteMusique.fr)

Pour éviter de se perforer le tympan il faut éviter de se nettoyer les oreilles avec des cotons-tiges, le coton tige ayant été inventé pour nettoyer le pavillon de l’oreille et non pas le conduit ! Il est conseillé de les nettoyer de l’extérieur à l’aide d’un mouchoir en papier et d’éviter d’enfoncer le mouchoir au fond de l’oreille.
Lorsque l’on prend l’avion ou l’on fait de la plongée sous-marine, il est conseillé d’équilibrer la pression en pinçant son nez et en envoyant l’air aux oreilles. Il est également conseillé de surveiller les enfants en bas âges afin qu’ils évitent d’introduire des objets à l’intérieur de leurs oreilles. Pour les personnes souffrant d’hyper acousie, il est préférable de toujours transporter des bouchons anti bruits sur soi (comme ceux de l’image ci dessus par exemple).