Observatoire Santé

L'actualité dans l'univers de la santé

La pollution de l’air est à nouveau à l’ordre du jour avec l’affaire Volkswagen. Il y a bien entendu la pollution de l’air extérieur (surtout dans les grandes villes) mais aussi celle à l’intérieur de nos maisons. Souvent bien plus importante de 2 fois jusqu’à 100 fois supérieur ! Cette pollution intérieure est du à de nombreux facteurs, les plus montrés du doigts sont bien entendu les fameux COV (composés organiques volatils). Dans certaines régions françaises, le radon, ce gaz radioactif d’origine naturelle, est un polluant à prendre très au sérieux. Une carte à même été mise en place afin de connaître les départements les plus exposés. D’autres polluants se rajoutent à une liste déjà bien longue.

La pollution de l’air intérieur et extérieur

La pollution de l’air extérieur est un sujet bien plus traité par les médias en France. Pourtant la qualité de l’air respiré à l’intérieur des habitations (logements, bureaux, écoles, boutiques, transports…) est tout aussi préoccupant voire plus. Des mesures drastiques doivent être entreprises afin de lutter efficacement contre ces polluants. L’un ajouté à l’autre, l’air respiré (extérieur et intérieur) devient préoccupant. De nombreuses maladies respiratoires en découlent. C’est aux pouvoirs publics, aux professionnels et aux particuliers de mettre en place des solutions efficaces et durables afin de mettre un terme à ces problèmes de santé publique.

Les plantes vertes pour lutter contre la pollution de l’air intérieur

Bien entendu, selon les situations géographiques, la qualité de l’air n’est pas la même. A moindre coût, l’achat de plantes vertes semblent être la mesure la moins coûteuse et la plus rapide.  Contrairement à des travaux plus conséquent. Les plantes vertes ont des vertus de plus en plus étudié par les scientifiques, et leur qualité dépolluante est avérée. Une plante pourrait dépolluer jusqu’à 10m2 d’après certaines études.

Le mur végétal est de plus en plus visible dans les salles d’attente des médecins, dentistes et autres professions médicales ou du bien-être. Car non seulement la plante a un effet dépolluant mais agit aussi sur le bien-être des personnes. Une sorte d’anti-stress, comme lors d’une balade en pleine nature.