Observatoire Santé

L'actualité dans l'univers de la santé

Véritable enjeu de santé publique, la prévention permet de limiter les décès prématurés et d’augmenter l’espérance de vie en bonne santé.

Face à ce constat, Édouard Philippe et Agnès Buzyn ont présenté en mars 2018 le plan national de santé publique.

Constituant le premier pan de la Stratégie Nationale de Santé 2018-2022, ce plan se compose de 25 mesures ayant pour objectif de « rester en bonne santé tout au long de la vie ».

Voici un aperçu des mesures présentées :

  • Sensibiliser les femmes enceintes sur les comportements à risque au cours de la grossesse comme la consommation de tabac et d’alcool.
  • Promouvoir la santé à l’école avec des « ambassadeurs élèves » chargés de partager les messages de prévention en matière de santé.
  • Repérer les troubles auditifs et informer les jeunes sur les effets nocifs de l’écoute de musique amplifiée.
  • Expérimenter le « PASS préservatif » pour les jeunes jusqu’à 25 ans leur permettant d’obtenir des préservatifs gratuitement et les sensibilisant à la sexualité et .
  • Apprendre les gestes de premiers secours à 80% de la population.
  • Faciliter l’aide à l’arrêt de la consommation du tabac en passant du forfait d’aide au sevrage de 150 euros, au remboursement classique afin d’éviter l’avance des frais.
  • Éliminer le virus de l’hépatite C en renforçant la prévention, le dépistage et l’accessibilité aux traitements.
  • Mettre en place un programme de dépistage pour le cancer du col de l’utérus.
  • Généraliser l’administration du vaccin contre la grippe par les pharmaciens d’officine dès 2019.
  • Étendre le NUTRI-SCORE aux produits alimentaires manufacturés non emballés et à la restauration collective.
  • Réduire l’exposition aux perturbateurs endocriniens en invitant les industriels à les limiter et les substituer, et créer un site internet informant sur les produits chimiques contenus dans les produits de consommation.
  • Informer sur l’accessibilité des cabinets de santé sur le site Améli.fr, et développer la téléconsultation pour les personnes en situation de handicap.
  • Anticiper la perte d’autonomie par le financement des programmes de prévention en EPHAD (établissement d’hébergement pour personnes âgées dépendantes), et par un bilan de santé systématique pour les 60-65ans lors du départ à la retraite.
  • Organiser des soins bucco-dentaires au sein des EHPAD en formant le personnel, et en systématisant un bilan bucco-dentaire lors de l’entrée en EHPAD.

Limiter les pratiques addictives, promouvoir une alimentation saine et une activité physique régulière, réduire l’exposition aux pollutions, et développer le dépistage précoce des pathologies autant d’objectifs que ce plan national de santé publique entend relever dans les 5 années à venir. De nombreux experts de la santé comme Armonis pourront intervenir auprès d’établissements professionnels et publics pour de la consultation, de la formation et de la sensibilisation à ce plan.