Observatoire Santé

L'actualité dans l'univers de la santé

Lorsqu’elle est enceinte, le corps de la femme subit de nombreux changements et demande du temps pour s’en remettre. De nombreux professionnels de santé recommandent de porter des bas de contention pendant et après la grossesse. Voyons pourquoi les médecins préconisent cela et quels sont les différents modèles existants…

A quoi servent les bas de contention et quels sont les différents modèles ?

Les bas de contention sont un dispositif médical permettant de compresser le mollet et les jambes pour aider le sang à remonter vers le haut du corps. En exerçant une pression sur les veines, ils empêchent le sang de stagner à l’intérieur de celles-ci en évitant leur dilatation.
Les bas de contention se classent en plusieurs catégories, selon le niveau de contention requis :

  • ceux de classe 1 (faible pression) s’adressent aux personnes restant debout de manière prolongée, s’exposant à de longs voyages ou à celles souffrant d’une mauvaise circulation sanguine. Ils sont également recommandés pour les grossesses normales à titre préventif.
  • ceux de classe 2 (moyenne pression) s’adressent aux patients venant de subir une intervention chirurgicale des veines, aux personnes présentant des varices ou des gonflements des jambes et aux femmes enceintes qui ont déjà des problèmes veineux.
  • ceux de classe 3 (forte pression) sont conseillés aux personnes ayant déjà eues des thromboses ou d’importants gonflements des jambes.

Le choix dépend beaucoup de l’activité du sujet, s’il est ou non alité et s’il exerce une activité physique.
Différents modèles s’offrent à la personne : des bas de contention, des collants, des mi-bas ou des chaussettes de contention ; mais lors d’une grossesse, les médecins conseillent le bas de contention qui enveloppe bien toute la jambe.
Le sujet doit les prendre à sa taille (il en existe généralement 4 dans chaque modèle) et choisira leur matière (élastique en élasthanne ou lycra, ou non élastique en coton, viscose, microfibres ou polyamide), leur effet (opaque, semi-transparent ou voile) et leur couleur (noir, nude ou fantaisie).

Pourquoi les bas de contention sont-ils prescrits pendant et après la grossesse ?

Durant la grossesse et notamment les 3 derniers mois, de nombreuses femmes font de la rétention d’eau. Compressée par l’utérus, la veine cave ne remonte plus le flux sanguin, du bas du corps vers le haut, correctement. Le liquide s’accumule donc dans plusieurs parties du corps (jambes, pieds, chevilles) et c’est pourquoi elles gonflent.
Le trouble hormonal subi par l’organisme durant la grossesse est aussi responsable de ce mécanisme, aussi le port de bas de contention est préconisé pour soulager les femmes enceintes car ils vont favoriser une bonne circulation sanguine.
Après l’accouchement, le corps de la femme reste fragile durant quelques mois et l’équilibre hormonal n’est pas encore rétabli. Le surpoids peut encore entraîner des troubles veineux et circulatoires avec principalement des sensations de jambes lourdes. Il est donc utile de porter des bas de contention durant 2 mois environ après la grossesse pour assurer le retour veineux et réguler tout cela ; d’autant plus si la maman a subi une césarienne ou si elle a perdu beaucoup de sang.