Observatoire Santé

L'actualité dans l'univers de la santé
perruque

En cas de maladie grave, le recours à la chimiothérapie peut s’avérer obligatoire. L’un des effets secondaires les plus handicapants de ce traitement est bien sûr la chute de cheveux. Afin de remédier à ce désagrément aux conséquences esthétiques indéniables, il est possible d’avoir recours à un accessoire, comme un foulard, mais le port d’un complément capillaire peut s’avérer très utile. Une perruque dernière génération est un accessoire de très bonne confection qui se montrera indispensable dans votre vie de tous les jours. De plus, niveau entretien, rien de plus simple, selon la matière des fibres qui la composent, vous pourrez même utiliser du shampoing sans risquer de l’abîmer.

Une prothèse de qualité qui simule parfaitement de vrais cheveux

Suivre un traitement de chimiothérapie induit généralement une perte de cheveux. Même si le port d’un bonnet ou d’un foulard peut aider à camoufler cette chute de cheveux, une perruque permet de conserver une bonne image de soi-même. La dernière génération de prothèses capillaires reproduit parfaitement la texture d’une vraie chevelure. Vous pouvez en choisir la couleur ainsi que la coupe. Les mèches réalisées en fibres synthétiques semblent naturelles, de même que les mouvements de la chevelure. Avoir recours à une chevelure de remplacement pourra vous donner confiance en vous dans cette difficile épreuve que représente une chimiothérapie ou une radiothérapie, ce qui aura forcément un effet bénéfique sur votre moral.

Une perruque en cheveux naturels ou des compléments faits en fibres synthétiques

La durée de vie d’une prothèse capillaire en fibres synthétiques n’excède guère quelques mois. Une fois ce délai écoulé, il vous faudra la changer pour retrouver une adhérence correcte. La durée de vie d’une perruque en cheveux naturels est plus longue. Dans tous les cas, le produit que vous choisirez devra avant tout être confortable, en vous permettant notamment d’avoir un cuir chevelu aéré. Vos exigences esthétiques seront prises en compte. Que ce soit la texture, la couleur ou encore la longueur des cheveux, vous pouvez tout personnaliser comme bon vous semble, afin de vous sentir le plus à l’aise possible avec votre nouvelle crinière. A noter : si vous achetez votre perruque dans le cas d’une perte de cheveux due à un traitement par chimiothérapie vous pouvez demander un remboursement à la sécurité sociale. Vous obtiendrez tous les renseignements nécessaires en contactant un spécialiste en prothèse capillaire.