Observatoire Santé

L'actualité dans l'univers de la santé
Greffe capillaire

La calvitie est un problème qui touche de nombreuses personnes, en particulier les hommes. Près de 90% des hommes sont en effet atteints par la calvitie, parfois dès la vingtaine et pour la majorité d’entre eux après avoir passé le cap des trente-cinq ans. Cette situation est souvent source de mal-être et peut entraîner un manque de confiance en soi. Si les techniques de greffe capillaire sont nombreuses, toutes ne se valent pas. Zoom sur la transplantation de cheveux avec cellules souches ou transplantation HST, qui a connu récemment de grands progrès. Quels sont en pratique les résultats de cette opération permettant de lutter contre toutes sortes de calvities, aussi bien féminines que masculines ?

Le principe de la greffe HST

Cette méthode de greffe capillaire est directement issue du traitement de cicatrices résultant de brûlures. Avec cette technique novatrice, la repousse d’un nouveau cheveu n’a besoin que d’un prélèvement partiel du follicule pileux ainsi que de son environnement de cellules souches. La zone donneuse n’est nullement abîmée par le prélèvement, puisque le cheveu ôté repousse comme à l’origine, sans être nullement inhibé, une grande partie du follicule restant dans cette zone donneuse. On parle ainsi plus d’une multiplication de cheveux que d’une greffe ou d’une transplantation capillaire. Il n’y a pas non plus de cicatrices. Par ailleurs, il suffit pour le chirurgien esthétique d’anesthésier les deux zones concernées, la donneuse et la receveuse, ce qui garantit une opération tout à fait indolore pour le patient.

Les résultats à attendre d’une greffe de cheveux

Les greffons de la zone receveuse se développent pour produire un ou plusieurs cheveux. Le résultat est ainsi très naturel. La cicatrisation de la zone de prélèvement est totale au bout de seulement deux jours. Quant aux nouveaux cheveux, ils auront une croissance normale neuf mois après l’opération. Les séances répétées sont en outre possibles, la zone donneuse n’étant pas endommagée. Il est possible grâce à cette technique de densifier une calvitie naissante ou confirmée, mais aussi de recréer une zone pileuse comme la barbe ou les sourcils. Les hommes retrouvent ainsi toute leur virilité, et les femmes leur pouvoir de séduction grâce à une belle chevelure fournie ou des sourcils bien dessinés.

Aborder sereinement une transplantation capillaire HST

La greffe de cheveux HST est un acte de chirurgie esthétique réalisé sous anesthésie locale, des deux zones concernées. Il est donc fortement conseillé de faire appel à un chirurgien plasticien spécialiste de la greffe de capillaire ou à un dermatologue. La greffe capillaire HST est en outre généralement plus appréciée des patients que d’autres techniques, comme la FUT ou la FUE, car elle ne laisse aucune cicatrice, n’occasionne pratiquement pas de douleurs après l’intervention, ni de tuméfaction.